Ce dimanche se déroulait la manche du E grand-Prix, alias le Race at Home Challenge de Berlin.
Daniel Abt s’en était plutôt bien tiré puisqu’il s’était qualifié second et avait terminé à une honorable troisième place. Or…problème, ce n’était pas lui au volant !

En effet dès la qualification, Stoffel VanDoorne a flairé l’entourloupe. Abt étant un habitué du milieu voir fin de peloton, ses chronos ont éveillé des soupçons. Ajoutez à cela le fait que ce dernier ne streamais pas sa course à cause de « problème de connexion » selon l’intéressé …problèmes qui n’impactaient néanmoins pas sa voiture en piste?! Il n’en a pas fallu plus au pilote belge pour prendre son téléphone et lui sonner. Bien entendu Abt n’a pas répondu…
Une fois en course, une bataille musclée entre les deux pilotes a couté la victoire de Van Doorne au profit de Rowland.

Abt n’est pas apparu lors de la conférence de presse d’après course surement peu fier de son stratagème qui a été rapidement découvert. C’était en effet le pilote Lorenz Hoerzing, pilote officiel du « Challenge Grid », championnat similaire, mais cette fois réservé aux simracers.

Au vu des faits, il a été décidé que l’ensemble des points acquis par Abt depuis le début de cette saison virtuelle lui étaient retirés et qu’il devrait faire un don de 10.000 euros à l’association de son choix.

Pour Hoering, c’est une disqualification pure et simple du championnat « Challenge Grid » sans possibilité de piloter cette saison.

Voilà que nos deux protagonistes sont donc durement, mais logiquement punis. Un exemple qui espérons le servira de leçons pour le futur !

Déclaration de Daniel Abt :

“J’aimerais m’excuser auprès de la Formule E, de mes fans, de mon équipe et des autres pilotes pour avoir fait appel à de l’aide extérieure samedi”, regrette Abt. “Je n’ai pas pris [la course] autant au sérieux que ce que j’aurais dû faire. Je suis surtout désolé de cela, car je sais à quel point l’organisation de la Formule E a travaillé sur ce projet. Je sais que mon erreur a un goût amer, mais ça n’a jamais été fait avec une mauvaise intention. Bien sûr, j’accepte la disqualification de la course. En plus de cela, je donnerai 10 000 euros à un projet caritatif.”